Tabac : quelles sont les complications sur la femme enceinte ?

Une femme enceinte ne devrait jamais consommer du tabac, et cela sous n’importe quelle forme. Les produits de ce genre sont dangereux pour tout le monde. Mais ils le sont d’autant plus sur les femmes en période gestationnelle. Les risques peuvent aller d’une malformation de l’embryon à une interruption de la grossesse.

Tabac et grossesse

Il est très courant d’entendre les professionnels de la santé parler des effets néfastes du tabac. Pourtant, il peut être très difficile de s’en défaire. En effet, lorsque la personne est atteinte d’addiction, elle ne peut se résoudre à ne plus en consommer. Malgré le danger du tabac, les consommateurs sont nombreux à ne pas arriver à s’arrêter. Même dans les cas les plus délicats, comme lors d’une grossesse, la personne peut continuer à s’y adonner, tout en ayant conscience des risques qu’elle encoure.

Il est évident qu’une femme enceinte devrait définitivement arrêter de consommer du tabac, mais cette tâche est loin d’être aisée. Effectivement, les personnes qui ont l’habitude de fumer, par exemple, ne peuvent se défaire de la cigarette du jour au lendemain. Or, les enjeux sont d’ordre vital chez la femme enceinte.

Un risque de malformation embryonnaire

Une mère qui continue à consommer du tabac alors qu’elle porte un enfant est souvent mal jugée par la société. Ce genre de comportement peut entraîner de véritables réactions d’indignation. Il est vrai qu’il peut être très difficile de combattre une dépendance ou une accoutumance. Néanmoins, il est nécessaire de résoudre ce problème avant d’envisager de concevoir une grossesse.

Le fait de continuer à prendre du tabac peut fortement impacter le bon développement de l’embryon. Certaines parties du corps du futur bébé pourraient tout simplement arrêter de grandir, ce qui pourrait l’handicaper tout au long de sa vie. Les dégâts peuvent être plus ou moins importants en fonction de l’âge du fœtus.

Chez un embryon de quelques semaines, les organes vitaux sont justes sur le point de se former. Un arrêt de croissance à ce stade aurait sûrement des conséquences désastreuses. Chez un bébé presque à terme, les risques sont moins importants. Mais cela ne signifie pas, pour autant, que tout danger soit écarté.  

Une grossesse à risque

Dans les cas les plus extrêmes, le tabagisme de la femme enceinte peut même aboutir à une interruption de la grossesse, ou bien à la mort du fœtus. Comme celui-ci n’est pas en mesure de se développer correctement, le processus finit par s’interrompre naturellement. Il est important de noter que les complications de ce genre peuvent aussi mettre en danger la vie de la mère. D’où l’intérêt de redoubler de vigilance. 

Pourquoi le tabagisme est lié aux maladies respiratoires ?
Comment éviter le cancer des poumons ?